Nos Inspirations – Smoky Camp

Nos Inspirations RSS




Fat bikepacking dans le Jura

Et pourquoi ne pas voyager à vélo l'hiver ? Depuis longtemps j'avais envie d'essayer ces fameux Fatbike sur une rando, j'avais envie de partir sur les chemins et les routes du Jura que je commence à bien connaitre. Conçu pour rouler sur le sable ou la neige, ces vélos tout terrain aux pneus énormes, est robuste et confortable, exactement ce que l'on demande à un vélo de voyage. Grâce à Fontainebleau Bike Rental, un loueur spécialisé dans le vélo de voyage et de randonnée en ile de France, qui est lui-même voyageur à vélo, j'ai pu vraiment tester un de leurs vélos pendant 4 jours. Le cadre est fabriqué par M. Line, un artisan au travail sobre, efficace et solide,...

Plus



SHAKA - Teaser

Présentant des visions époustouflantes de montagnes et de vagues, «Shaka» suit le multiple champion du monde de snowboard, Mathieu Crepel, dans sa quête pour surfer sur les spots les plus difficiles du monde. Tourné dans des lieux emblématiques d’Hawaï, d’Italie, d’Oregon, d’Indonésie et chez Mathieu dans le sud-ouest de la France, Shaka vous présente diverses légendes du monde du surf et du snowboard telles que Eddie & Koa Rothman, Guillaume Nery, Kepa Acero, Gerry Lopez, Victor Daviet et Nathan Fletcher. En grandissant sur les vagues et la poudreuse, Mathieu Crepel est devenu l’un des rares athlètes à exceller dans les deux disciplines qui ont beaucoup en commun mais qui sont encore si différentes. Retiré du circuit, mais toujours agité d'aventure,...

Plus




Matthieu Tordeur

Matthieu Tordeur, est le plus jeune membre de la Société des Explorateurs Français. Le bac en poche il part traverser l'Europe de l'est jusqu'à Istanbul à vélo, il a fait un tour du monde en 4L pour promouvoir la microfinance… À vélo, à ski, en 4L, à la voile ou en kayak, il a deja traversé 90 pays mais dans 10 jours il part pour le grand sud et tenter de devenir le premier français et le plus jeune explorateur à skier de la côte du continent Antarctique (Hercules Inlet) jusqu’au pôle Sud sur 1150 km en solitaire, sans assistance (pas de voile de traction) et en autonomie totale (pas de ravitaillement).

Plus